Le Pompier Poney Club
Fanfare de Marseille

Vidéo plein·e écran

VISITER LE SITE

Le Pompier Poney Club (le PPC pour les intimes) c'est comme le 51, le savon et la bouillabaisse : véritable fanfare de Marseille, fanfare véritablement Marseillaise, enfin tu peux le tourner dans tous les sens que tu veux, nous, nous sommes attaché·e·s aux quartiers mythiques qui rendent la vie plus belle : La Plaine, le Panier, la Belle de mai…

Fondée en 2012, la formation s'est enrichie de fanfaron·ne·s inventif·ve·s venu·e·s des quatre coins de la France et du monde (Rome, Bruxelles, et même New York !) et poursuit sa conquête effrénée des publics les plus variés en toutes occasions : concerts de rue, clubs, festivals, soirées de soutien, fêtes populaires, évènements ...

Parce qu'il est trop difficile de choisir entre un·e pompier·e et un·e poney·tte, entre le cuir et le fluo, entre le rock et Césaria Evora, nous avons choisi l'hybridité et la rigolade et pouvons aujourd'hui nous enorgueillir d'un des répertoires de reprises les plus originaux de la planète “fanfare festive”.

 

Qu’il soit à domicile ou à l’extérieur, le Pompier Poney Club est toujours sur ses grand·e·s chevaux·juments. Crêtes à poils colorés, têtes de canasson, dégaines improbables, peluches qui ont dû en voir des vertes et des pas mûres… 


Le PPC, c’est Mad Max qui rencontre un·e bisounours·e trash·e, ambiance skaï cramoisi et fourrure fluo : bref, on les reconnait de loin et c’est tant mieux. Mais, surtout, on les entend avant de les apercevoir. Leur rythme pulse de concert avec les bruits de la ville alentour, et parfois recouvre le son des klaxons ou s’en accommode. Depuis la rue voisine, on reconnait les notes de L’Amour à la plage ou d’Aznavour samplé par Dr Dre dans What’s The Difference, et sur lesquelles se déhanchent passant·e·s intrigués·e·s, minot·e·s excité·e·s ou fan·e·s (de radis) de la première heure. Les cuivres brillent, étincelles incandescentes : le PPC, c’est de l’or en barre, qui crée des lieux spontanés, éphémères, qui n’existent que le temps de la musique mais qui n’en gardent pas moins la mémoire sonore. 


Ils/elles sont vingt-six musicien·ne·s de tous âges, viennent de partout, surtout d’ailleurs, mais s’attachent pour quelques temps à la cité phocéenne — à l’image de la ville, en somme, qui est la base de leur rayonnement national et international. 
Les Ponies, c’est la joie communicative, l’enthousiasme débordant, la sincérité souvent étayée d’ébriété… bref, un univers tout feu tout flamme qui n’est pas prêt de s’arrêter ! 

 

facebook PPC
youtube PPC
picasa PPC
soundcloud PPC